Les rencontres du dimanche - Quechua et Guaba

Dimanche, c'est jour de repos et de marché à Lamas, une occasion parfaite pour rencontrer du monde. Ce dimanche nous avons croisé la route de Julio et Elma.

En descendant du marché nous avons discuté un moment avec Julio Bela Pandura, un métisse Quechua de 74 ans. Il remontait du bois de chauffe du barrio Wayku au marché.

Julio Bela Pandura

Julio Bela Pandura

Lamas est une des villes les plus anciennes de la forêt péruvienne, elle a été fondée en 1656. Elle s'étend le long d'une crête, à 814 mètres d'altitude. En contrebas de la route principale de Lamas, vers l'ouest,  se trouve le barrio Wayku (un peuple Quechua), occupé par une communauté d'environ 2000 personnes.

Julio est métisse par sa mère et vit dans ce quartier. Il a éveillé notre curiosité en nous parlant de quelques traditions Wayku. Nous espérons pouvoir rapidement vous en dire plus sur cette communauté dont nous avons certainement énormément à découvrir.

En effet, quelques pas de plus et nous rencontrions Elma.

Elma vend du guaba (Inga Edulis) sur le marché Wayku, et nous a proposé de goûter ce fruit qui pousse notamment devant chez elle. Cette légumineuse que l'on trouve seulement en Amazonie et en Amérique Centrale ressemble à un grand haricot.

Elma et ses guabas avant de descendre au marché Wayku.

Elma et ses guabas avant de descendre au marché Wayku.

On en déguste la chair blanche, sucrée et juteuse, proche dans son apparence de celle entourant les fèves de cacao dans les cabosses. Le fruit s'ouvre en faisant craquer son enveloppe en lui appliquant une simple torsion.

Alors que ses enfants ont quitté la communauté pour aller vivre à Lima, Elma a préféré rester. Elle pratique régulièrement les danses traditionnelles Wayku et s'attache à perpétuer les traditions auxquelles elle est attachée.